Le Grand Prix d’Amérique fête ses 100 ans

Le Grand Prix d’Amérique, la plus grande course au trot, est un événement qui accueille tous les ans des milliers d’amateurs de sports hippiques. Au cours de ce Grand Prix, les 18 cracks qui ont réalisé les meilleures performances de l’année se disputent les premières places sur une course d’une distance de 1700 mètres. L’édition du 26 janvier 2020 avait marqué les esprits.

Une course à la sélection internationale

Tous les ans, le Grand Prix d’Amérique sélectionne des chevaux de course ayant fait leurs preuves dans différents stades. Ces compétiteurs sont classés en fonction de leur âge, mais aussi de leurs gains.

Parmi les concurrents, des participants aux courses référencées par TURF FR et ayant été classés parmi les meilleurs de leurs catégories. Les chevaux qui participent au Grand Prix ont pu être triés par le site qui établit régulièrement des classements tiercés, quarté et quintés.

La compétition accueille des chevaux de plus de 4 ans et de moins de 10 ans. Si les conditions d’adhésion au concours doivent être remplies, les chevaux qui ont remporté le Prix Ténor de Baune et le Critérium continental sont considérés comme prioritaires. Il en est de même pour les chevaux qui se sont classés durant les courses préparatoires des 4 B. Ces courses, qui ont lieu au Bourbonnais, en Bourgogne, en Bretagne et en Belgique, constituent des épreuves de sélection grâce auxquelles les performances individuelles peuvent être évaluées.

Une distance qui a évolué au fil des années

En 2020, le Grand Prix d’Amérique fête ses 100 ans. La première édition, qui a eu lieu en 1920, proposait un parcours de 2500 mètres. Cette distance est retenue jusqu’à 1930 où elle passe en 2625 mètres. Au milieu des années 40, l’épreuve s’élève à 2850 mètres, avant d’enlever 50 mètres durant les 2 années qui suivent.

La distance continue à varier jusqu’en 1994 où les 2700 mètres sont définitifs. En 1946, l’événement se déroule en 2 parties. Cette nouvelle organisation est liée à un nombre trop élevé de concurrents, mais aussi par l’indisponibilité d’une partie de l’hippodrome.

Le Grand Prix d’Amérique dans l’histoire et en 2020

La compétition a de nombreuses fois été marquée par les records. Le Grand Prix d’Amérique est notamment connu pour la participation de Jean-René Gougeon, qui compte 8 victoires à son actif. Entre 2000 et 2004, il accueille aussi la participation du Général de Pommeau, qui est resté dans le top 5.

En 1995, Helen Johansson réalise l’exploit d’être la seule femme à avoir remporté la compétition. Le record reste à ce jour unique et fait d’Helen Johansson l’une des légendes du Grand Prix d’Amérique.

En 2020, la compétition avait arboré des airs de fête. Pour l’occasion, l’hippodrome de Paris-Vincennes a réuni plus de 40.000 spectateurs. Le Grand Prix a été remporté par Face Time Bourbon, dont peu connaissaient pourtant les réelles capacités. La monture, considérée comme une future star des pistes, avait mal entamé la course. Sa victoire, qui en a surpris plus d’un, laisse deviner le potentiel unique de celui que l’on surnomme désormais “l’extraterrestre”. Le cheval est déjà inscrit à un autre concours qui se déroulera mi-février et pour lequel ses nouveaux fans sont aux aguets.

POST REPLY