Dessinatrice animalière à 18 ans, elle sauve un chien

A 18 ans, Marie devient dessinatrice animalière et décide de sauver un chien de la maltraitance

Découvrez l’interview de Marie, une jeune femme de 18 ans qui est passionnée par le dessin mais surtout par les animaux. Elle décida donc de devenir dessinatrice animalière.

Voici ses réponses à nos questions.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Marie, j’ai 18 ans. Un peu en avance sur mes études, j’ai eu un bac design et arts appliqués. Ensuite j’ai fait un an d’université en arts plastiques pour pouvoir travailler. Maintenant je suis une formation à distance en illustration depuis février, ce qui me laisse beaucoup de temps pour mes passions qui sont les animaux, le dessin, le sport et la musique.

Je suis multi instrumentiste, basson, piano, guitare, ukulélé, et quelques autres instruments sur lesquels je sais jouer quelques notes mais rien de bien exceptionnel.

Avez-vous sauvé un animal de la maltraitance ? Si oui pouvez-vous nous raconter son histoire ?

Mon compagnon a deux chats (mère et fils), et la mère a été sauvée d’une famille qui possédait une trentaine de chats dans des états lamentables. Quant à moi, amoureuse des nordiques depuis mes 6 ans, je me renseignais depuis plusieurs mois pour en adopter un.

J’ai trouvé une annonce sur le Bon Coin, un chiot husky de trois mois en don. Il était beau mais avait l’air terriblement triste. Je saute le pas, j’appelle. Finalement, le “don” s’est vite transformé en “150€”, puis “300€”, puis “450€” au final.

Je rencontre les gens, ils m’ont limite jeté le chiot dans la voiture, pas de scrupules. Ils m’ont donné son panier déjà trop petit et dégoûtant, deux gamelles sales, 200gr de croquettes dont j’ignorais la marque, une corde à nœud et son carnet de santé complètement bouffé. Arrivés à destination, le petit loup fait une diarrhée en sortant de la voiture. J’appelle le vétérinaire directement pour un bilan de santé, il avait une infection bactérienne car non vacciné et non vermifugé.

Résultat des courses, 150€ de traitements et trois semaines de diarrhées.

J’avais déjà un chiot terriblement fatigué mais malgré ça, il avait l’air toujours heureux, ça réchauffe le cœur ! Aussi, il était maigre, il n’avait plus de poils sur le bas du dos, qui montre beaucoup de stress et d’anxiété, et il ne supportait pas le collier ni la laisse.

Comme il était bébé, il était sale, forcément, et quand il faisait pipi, automatiquement, il allait boire son urine… Un comportementaliste m’a dit qu’il a dû passer beaucoup de temps enfermé sans nourriture ni eau, ou alors il faisait en intérieur et passait des sales quarts d’heure… Après des recherches, la puce du petit loup n’était même pas au nom de ceux qui me l’ont vendu, donc j’ai contacté les anciens propriétaires qui me l’ont laissé, ravis de voir qu’il allait bien, mais en échange ils m’ont demandé l’obligation de venir le voir !

Ce que j’ai évidemment accepté. Et surprise, le lendemain midi, une petite camionnette arrive, et qui sort de là ? La maman de Naiko ! Il était tout fou, et ça s’est très bien passé.

Maintenant cette “petite boule de poils” pèse 25kgs et grandit encore. Il est plein d’énergie et aussi débordant de bisous et de câlins qu’il adore partager avec tout le monde !

Comment vous est venu la passion du dessin ? Comment cela a commencé ?

Je dessine depuis toute petite en fait… Ma mère a gardé tous mes dessins car dès mes premiers dessins, les fameux “bonhommes” qu’on fait en maternelle, je leur faisais des doigts, des orteils, des oreilles et un nombril. Une vrai dessinatrice en herbe !

Je dessinais aussi des animaux à à peine 4 ans ! Mais j’ai souvenir d’une fois, je voulais dessiner avec ma maman, je lui ai dit “Viens maman on fait un jeu, on dessine quelque chose et autre doit deviner ce que c’est!” et ma maman a dessiné la cheminée qu’on avait dans le salon, juste en face d’elle, et j’étais tellement impressionnée par son effet de briques que je l’ai redessinée encore et encore, et des puits, et des maisons, tout ce qui était à base de briques en fait !

C’est au collège, où j’étais un peu de côté, que je dessinais beaucoup dans les marges de mes cahiers.

Un professeur de SVT que j’adore, et avec qui j’ai encore contact de temps en temps, m’a demandé “mais tu n’as jamais songé à partir en école de dessin ?”. Et boum, l’après-midi même j’étais aux portes ouvertes d’une école d’arts, et je me suis inscrite ! Et le fait d’être avec des tas de personnes qui partagent la même passion et qui ont des choses à s’apprendre mutuellement, toujours dans la bonne ambiance, il n’y a rien de plus motivant !

Contact de cette dessinatrice animalière

Voici les contacts de Marie notre dessinatrice animalière. Vous pouvez passer commande chez elle ou simplement admirer ses oeuvres.

Tout se passe sur sa page Facebook :

N’hésitez pas à aimer sa page et certaines de ses œuvres, ça lui fera plaisir.

Recevez des cadeaux sur les animaux
par e-mail

Insérez votre e-mail et rendez-vous dans votre boite mail pour recevoir de la nourriture gratuite pour animaux, des conseils pour mieux éduquer votre chien / chat, être informé de nos nouveaux articles, etc.

Recevez des cadeaux sur les animaux
par e-mail

Insérez votre e-mail et rendez-vous dans votre boite mail pour recevoir de la nourriture gratuite pour animaux, des conseils pour mieux éduquer votre chien / chat, être informé de nos nouveaux articles, etc.